TÉMOIGNAGES

L’AVIS DES THÉRAPEUTES

« Sur un cas compliqué, l’utilisation du programme CW (biostimulation) nous a permis de favoriser la cicatrisation tendineuse dans la zone en lésion et de diminuer un flexum de genou en travaillant sur les interlignes articulaires. Le programme antalgique E2C a permis de diminuer de manière significative les douleurs après le traitement manuel et les mauvaises sensations que le joueur pouvait ressentir tout au long de la journée. G. SANIEL kiné du sport 11 Leader, Société privée de traitement de sportifs de haut niveau »

G. SANIEL kiné du sport 11 Leader, Société privée de traitement de sportifs de haut niveau

« Le temps court de la séance m’a surpris. En effet la puissance de ce laser permet un traitement rapide et précis. J’ai pu constater des progrès nets dans les mobilités articulaires en 2 à 7 séances. J’ai également souvent trouvé spectaculaire l’effet antalgique propre à cette machine. »

C. FOUCAUD, kinésithérapeute sport de haut niveau depuis 25 ans et référent clinique iLux

« J’utilise le laser iLux sur de nombreuses pathologies articulaires, tendineuses et musculaires en effectuant 7 à 8 séances assez rapprochées. Le laser permet de libérer très facilement une articulation gelée comme une capsulite rétractile, de calmer une douleur aïgue de type fasciite plantaire et de traiter des tendinites et ténosynovites rebelles en quelques séances. Cet outil thérapeutique permet de toute évidence un gain de temps conséquent »

F. NESVABDA, kinésithérapeute libéral à HAZEBROUCK (59)

“Nous utilisons le laser iLux , depuis un an et demi et nous avons apprécié sa grande efficacité : Pour traiter les pathologies chroniques (Tendinite du moyen fessier, épicondylite, épaule douloureuse chronique) mais également les pathologies aiguës telles que les blessures musculaires (élongation, déchirure) dont le traitement par laser nous permet après deux à trois séances, d’obtenir un véritable soulagement et une reprise d’activité beaucoup plus rapide. Exemple d’un cas probant : Un patient qui fait de la course à pied de façon intensive et se plaignant d’une douleur du biceps fémoral sur son insertion sur la tête du péroné, depuis un mois et demi. Après 3 séances de laser sur la semaine avec programmes anti-inflammatoire et biostimulation, il a pu reprendre la course sans aucune douleur et sans prise d’anti-inflammatoires. Sur la base de cas comme celui-ci, les médecins  reconnaissent désormais l’efficacité du Laser. Ils n’hésitent donc plus à prescrire des séances.”

J-M CHEVALIER, Kinésithérapeute libéral à Auch (32)

“Utilisateur du iLux depuis un an et demi. Cette technique qui devait être un complément à ma thérapeutique physiothérapique s’est avérée un outil de soins à part entière. Je l’ai d’abord utilisé en complément de soins d’électro-stimulation antalgique en général ou d’ondes de choc sur les calcifications et les enthésopathies en particulier. Le iLux est pour moi maintenant un appareil thérapeutique en première intention dans des pathologies où les ondes de choc sont trop agressives (épitrochléite) ou dans des pathologies ostéo-articulaires résistantes à la thérapeutique (poly-algies). Sur un plan pratique, la durée des traitements est de l’ordre d’une dizaine de minutes en moyenne par zone traitée. Le champ d’application concerne tout le système ostéo-articulaire. Les résultats s’obtiennent entre 1 à 10 séances en fonction des pathologies avec un ressenti patient de soulagement très rapide. En conclusion, le iLux est pour moi un excellent outil thérapeutique dans l’intérêt de mes patients.”

SEIGNAN, Kinésithérapeute libéral en Haute-Garonne (31)