PRINCIPE

THÉRAPIE LASER
HAUTE ÉNERGIE

En 1995 La biologiste Tina Karu découvre que la protéine Cytochrome C oxydase joue un rôle majeur dans la synthèse de l’ATP et que celle-ci est photosensible à la lumière infrarouge du laser.

La Cytochrome C oxydase qui contient du fer et du cuivre est hypersensible à la lumière infrarouge : dès qu’un photon la touche, elle donne l’ordre de fabriquer de l’ATP et la cellule redémarre.

Rétablir la production d’ATP au niveau de la mitochondrie est la fonction la plus importante et la plus spectaculaire de la thérapie laser haute énergie.

Elle va surtout permettre aux cellules de fonctionner normalement et de remplir leurs fonctions.

De plus, les cellules qui captent cette énergie ont la particularité de réagir de façon très rapide, et donc de donner des résultats immédiats.